Le cinéma d’horreur en 10 films cultes

Oyé oyé ! Bien le bonjour ami cinéphile ! Aujourd’hui petite rétrospective du cinéma d’horreur à travers une petite liste de 10 films d’horreur qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Au programme, du sang, des tarés, des zombies et surtout du culte à foison, allez, armez-vous ! c’est parti !

Je préfère aussi vous prévenir que je vais donner à chaque fois les synopsis des films en question, pas de spoil bien-sur mais quelques éléments de l’intrigue. Alors si vous voulez ne rien savoir du tout sur l’histoire, passez votre chemin ! Voilà vous êtes prévenu 😉


1. The Thing de John Carpenter (1982)

56913a70bab4bbb258cbeaeae320da17

Synopsis : Hiver 1982 au cœur de l’Antarctique. Une équipe de chercheurs composée de 12 hommes, découvre un corps enfoui sous la neige depuis plus de 100 000 ans. Décongelée, la créature retourne à la vie en prenant la forme de celui qu’elle veut ; dès lors, le soupçon s’installe entre les hommes de l’équipe. Où se cache la créature ? Qui habite-t-elle ? Un véritable combat s’engage.

Pourquoi c’est culte ? Parce que presque 40 ans après sa sortie, ce film n’a pas pris une ride ! C’est assez unique pour un film d’horreur, car soit les monstres deviennent ridicules avec l’âge, soit c’est le rythme qui ne correspond plus aux attentes du public. Ici il n’en est rien. Toute la filmographie de M. Carpenter est culte mais avec The Thing il nous livre sa plus belle réalisation. Une aventure à vous glacer le sang, portée par des performances d’acteurs exceptionnelles. Ainsi qu’un scénario très bien ficelé qui contient son lot de surprises. C’est de loin mon film préféré de cette liste, alors je ne te laisse pas le choix ! fonce le voir 😉


2. Alien The 8th Passenger de Ridley Scott (1979)

5d7ce50240493f6e6977ca8380378991

Synopsis : Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage. Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l’équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu’à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s’échappe dans les couloirs du vaisseau…

Pourquoi c’est culte ? : Qui aujourd’hui ne connait pas Alien ? Il aura terrifié plusieurs générations de spectateur qui ont tous encore en tête cette fameuse scène avec John Hurt. Mais Alien c’est aussi un film au rythme implacable, à l’ambiance terriblement oppressante, et surtout au casting impressionnant (notamment Sigourney Weaver à son meilleur). Bref, c’est un monument du cinéma, tout simplement.


3. Shining de Stanley Kubrick (1980)

flat,800x800,075,f.u2

Synopsis : Jack Torrance, gardien d’un hôtel fermé l’hiver, sa femme et son fils Danny s’apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le « Shining », est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles événements passés…

Pourquoi c’est culte ? Shining c’est avant tout une performance inoubliable de Jack Nicholson. On observe impuissant le personnage de Jack sombrer dans la folie. Mais ce n’est pas tout, le film est visuellement impeccable, Kubrick démontre encore une fois sa maîtrise du cinéma peut importe les genres. Pendant 2h, les scènes mythiques se multiplient jusqu’au magnifique final. Un chef d’oeuvre.


4. Evil Dead de Sam Raimi (1981)

the-evil-dead-583dc389c6977.jpg

Synopsis : Cinq jeunes vacanciers s’installent dans une baraque au cœur d’une sinistre forêt. En descendant dans une cave lugubre, les deux garçons de la bande découvrent un vieux magnétophone qui, une fois remis en marche, émet une incantation magique. Laquelle réveille les forces du mal, déclenchant ainsi une horreur sans nom…

Pourquoi c’est culte ? Film iconique et fondateur pour bon nombre de cinéphiles amateurs de gore, Evil Dead est un spectacle macabre savamment orchestré par le très jeune réalisateur qu’était Sam Raimi à l’époque (22 ans). Si le film tend parfois vers une comédie horrifique, la partition reste parfaitement maîtrisée et le film efficace. Si vous n’êtes pas allergique au sang qui gicle dans tout les sens, vous passerez un « bon » moment. 😉


5. Psychose de Alfred Hitchcock (1960)

psychose-maison

Synopsis : Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l’entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l’épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire le laissant sans le sou… Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s’enfuit avec l’argent. Très vite la panique commence à se faire sentir. Partagée entre l’angoisse de se faire prendre et l’excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu’elle n’atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s’arrête près d’un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère. Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l’argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche…

Pourquoi c’est culte ? Porte étendard de la filmographie de Hitchcock, Psychose brille par son ambiance angoissante, sa réalisation impeccable (notamment la maîtrise des angles de caméra) ainsi qu’un science du bruitage millimétré et logiquement copié par tous les réalisateurs qui ont suivi. Mais Psychose c’est aussi l’interprétation de Anthony Perkins en Norman Bates qui reste à ce jour l’un des méchants le plus réussi de l’histoire du cinéma. Juste un conseil : si vous devez prendre une douche, faite-le avant de voir le film.


6. Night of the Living Dead de George A. Romero (1968)

Kilian-Eng-NOTLD-Final

Synopsis : Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave: « Ils arrivent pour te chercher, Barbara. » La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants.

Pourquoi c’est culte ? Pur film « survival » de zombie, l’oeuvre de Romero est aujourd’hui la principale source d’inspiration de toute la culture zombie. The Walking Dead notamment, mais aussi de nombreux films comme 28 jours plus tard ou World War Z… Bref, on passe un très bon moment, et un bon petit film de zombie en mangeant des pizzas c’est toujours sympathique. Mention spéciale au twist final du film, que j’ai trouvé très intelligent.


7. Halloween de John Carpenter (1978)

037bd0fa5aa374a3f19fbdb10d450ea7

Synopsis : La nuit d’Halloween 1963. Le jeune Michael Myers se précipite dans la chambre de sa sœur aînée et la poignarde sauvagement. Après son geste, Michael se mure dans le silence et est interné dans un asile psychiatrique. Quinze ans plus tard, il s’échappe de l’hôpital et retourne sur les lieux de son crime. Il s’en prend alors aux adolescents de la ville.

Pourquoi c’est culte ? Halloween l’un des films fondateurs du sous-genre horrifique du Slasher Movie. C’est à dire la présence d’une force inarrêtable et inhumaine qui trucide un à un les protagonistes, ça donne de belle scène d’anthologie, et de jolie screamers. En plus le film est bien réalisé (même si il souffre de quelques longueurs).


8. L’exorciste de William Friedkin (1973)

casadelexorcista.jpg.imgw.1280.1280

Synopsis : En Irak, le Père Merrin est profondément troublé par la découverte d’une figurine du démon Pazuzu et les visions macabres qui s’ensuivent. Parallèlement, à Washington, la maison de l’actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge. Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l’arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l’encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus fréquentes. En proie à des spasmes violents, l’adolescente devient méconnaissable. Chris fait appel à un exorciste. L’Eglise autorise le Père Damien Karras à officier en compagnie du Père Merrin. Une dramatique épreuve de force s’engage alors pour libérer Regan.

Pourquoi c’est culte ? Considéré par beaucoup comme le plus grand film d’horreur de tout les temps, L’exorciste pose les bases d’un univers et d’un thème (celui de l’exorcisme donc) qui sera utilisé par BEAUCOUP de films par la suite. C’est un film important dans l’histoire du cinéma, à voir donc.


9. Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme (1991)

silence01

Synopsis : Un psychopathe connu sous le nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et en assassinant de jeunes femmes. Clarice Starling, une jeune agent du FBI, est chargée d’interroger l’ex-psychiatre Hannibal Lecter. Psychopathe redoutablement intelligent et porté sur le cannibalisme, Lecter est capable de lui fournir des informations concernant Buffalo Bill ainsi que son portrait psychologique. Mais il n’accepte de l’aider qu’en échange d’informations sur la vie privée de la jeune femme. Entre eux s’établit un lien de fascination et de répulsion.

Pourquoi c’est culte ? Parce que Anthony Hopkins nous livre ici l’un des prestations les plus terrifiante de l’histoire du cinéma. Si le film n’est pas excellent à mon humble avis, la simple prestation de Hopkins suffit à rendre le film mythique.


10. The Conjuring de James Wan (2013)

The-Conjuring-Wallpaper

Synopsis : Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière…

Pourquoi c’est culte ? James Wan (SAW & Insidious) nous livre ici une partition parfaitement bien rythmé. Il démontre sa maîtrise du screamer et parvient à se démarquer en jouant habilement avec les codes du cinéma d’horreur. The Conjuring n’est certes pas très original (L’exorciste est déjà passé par là) mais il fonctionne. Si l’on compare avec les films plus « anciens », ce film bénéficie d’un rythme beaucoup plus soutenu, ce qui plaira à un public avide de sueurs froides.


 

Publicités

4 commentaires

  1. C’est une bien belle liste que tu nous as fournie là, même si je ne les ai pas tous vus et que je ne suis pas forcément d’accord. Je n’ai pas vu Shining (je m’étais endormi dans les deux premières minutes quand j’ai voulu le voir haha), Psychose et Halloween mais ils font parti de ma liste. Je te rejoins pour l’Exorciste (un classique) et pour Evil Dead, à ceci près que j’ai largement préféré le remake à l’original. Quitte à choisir un film de James Wan, j’aurais plutôt cité Insidious que Conjuring, qui m’a beaucoup moins marqué. Et ça va peut-être te faire hurler mais… je n’ai pas aimé Le Silence des agneaux. Je l’ai trouvé terriblement long et ennuyeux.

    En tout cas, bon retour parmi nous ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Shining faut s’accrocher au début mais ça en vaut vraiment la peine 😉
      Evil dead je n’ai pas encore vu le remake malheureusement
      J’ai mis The Conjuring pour faire le lien avec l’exorciste 😉 mais Insidious est très bien aussi
      Et pour le silence des agneaux, je comprends pour le rythme, c’est un film qui prend son temps pour poser son ambiance et ce n’est pas quelque chose qui plait à tout le monde, mais ce problème est largement contrebalancé par la performance de Hopkins selon moi.. mais je comprend ton point de vue 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s