Et si… #1: Blanche-Neige

3188815455_1_2_cCeAbFqr.png

Hello les petits curieux ! C’est la période du renouveau sur La Taverne ! On fait peau neuve, et pour fêter ça, je vous présente de nouveau une catégorie.

Avec « Et si… » Je vous fait découvrir (ou recouvrir) un film assez ancien et ce qu’il aurait pu devenir si il avait été réalisé à notre époque.

Collage_Fotor_BN_3_Fotor.jpgPour les rares qui n’auraient jamais vu ce film (ou pour ceux qui l’ont totalement oublié)…

« Blanche Neige est une princesse d’une très grande beauté, ce qui rend jalouse sa belle-mère. Celle-ci demande quotidiennement à son miroir magique de lui dire qu’elle est la plus belle ; mais un jour, le miroir affirme que la plus belle femme du royaume est Blanche Neige. La reine décide alors de la tuer mais le garde chargé de cette tâche ne trouve pas le courage et abandonne Blanche Neige dans la forêt. Perdue, à bout de force, elle échoue dans une maison où habitent sept nains. »

Collage_Fotor_BN2_2Blanche-Neige est le premier personnage féminin du premier long-métrage des studios Walt Disney, il a donc une importance bien particulière. Tout le monde connais cette princesse ! Mais il est peut-être nécessaire pour certains d’entres-vous de refaire une petite piqûre de rappel sur ses principales caractéristiques. (On ne regarde pas tous des Disney tous les weekends !). Revenons donc sur les trois principales caractéristiques du personnage de Blanche-neige

Un personnage pur

Tout d’abord, la demoiselle est un personnage qui est caractérisé par sa « pureté » et sa très grande naïveté. Je met pureté entre guillemets parce que c’est un point très discuté au fil du temps mais qui a été longtemps mis en avant par les studios. En effet, toutes les princesses Disney sont censé être pure et ne rien connaître de la vie hors du château (ou de leur forêt pour la belle au bois dormant). Elles ont grandi dans une sorte de huis-clos ou de prison dorée et ne découvre la vie que lors de l’élément perturbateur du film. Et c’est déjà le cas dans le premier film de princesse Disney. Blanche-neige est connu par le peuple (les nains connaissent son nom) mais personne, mis à part le chasseur, ne semble l’avoir vu. Le peuple n’est évoqué à aucun moment du film.
La reine, elle, contrairement à Blanche-neige parait être un personnage omniscient qui connais tout du peuple (enfin de son peuple presque fantôme hein). On peut le supposer puisque lorsque le chasseur lui dit où la princesse a fuis elle sait que la demoiselle habite « chez les nains ». Elle sait qui ils sont alors qu’ils habitent au beau milieu de la foret !

«Ce qui me semble assez clair, c’est que Blanche-Neige est le mythe cliché de la vierge qui doit apprendre à avancer doucement vers la féminité, vers l’homme etc».

Richard Mèmeteau, professeur de philosophie et auteur du livre Pop-culture, Réflexions sur les industries du rêve et l’invention des identités.

Un personnage Naïf

Blanche-Niege est un personnage de fille victime et naïve qui ne voit pas le danger venir. Elle ne comprend que sa belle-mère est très jalouse d’elle et lorsqu’elle fuit on dirait presque qu’elle ne comprends pas vraiment pourquoi. Elle fuit parce qu’on lui dit de fuir et à peur du noir dans la foret. Puis, quand elle arrive à la maison des nains, elle entre sans vraiment se poser de questions et range presque comme si elle était chez elle. Heureusement pour elle les nains le prenne très bien mais imaginé si quelqu’un entrait chez vous sans votre permission et même si elle n’avait pas de mauvaises intentions ça vous semblerait très très étrange…

jJJE9rp

Au delà d’être une fille naïve Blanche-neige est une enfant qui joue à être une grande. Elle est un personnage auquel les petites filles peuvent vraiment s’identifier puisqu’elle représente ce qu’elle s’imagine de la vie adulte (ou du moins du passage à l’age adulte)

D’un autre côté, après avoir revu Blanche-neige en tant qu’adulte, je commence vraiment à me demander si les créateurs n’ont pas voulu nous faire une critique de la prise de drogue ! Entre ses hallucinations dans la forêt, sa naïveté limite dangereuse, ses discussions et chants avec les animaux et son comas en sorte climax, en dehors d’un film Disney (et du fait que le personnage de Blanche-neige est censé avoir 14 ANS !!!!) ont pourrait clairement se demander si elle ne prend pas de drogue…

« ni consciente de sa beauté, ni apte à comprendre l'obsession de la Reine »

Frank Thomas et Ollie Johnston, The Disney Villain, p. 58

À l’opposé du féminisme moderne

Effectivement ce personnage est totalement dans les clichés de genre et est le symbole de la petite femme parfaite des années 50. Elle fait le ménage te la vaisselle, elle ne travail pas et attends les hommes à la maison, elle aime les animaux. Et même à 14 ans elle est toujours belle, fraîche et parfaitement maquillée et habillée, même après s’est perdue en foret, être tombé dans un ravin, …

Pour la petite anecdote, ce sont les artistes du département encre et peinture (et majoritairement des femmes) qui ont suggéré d’ajouter une teinte de rouge sur les pommettes de Blanche-Neige. De plus, le film est dans une importante recherche de réalisme d’ailleurs, la gestuelle de Blanche-Neige durant sa danse avec les nains est calquée sur les prises de vues réelles (de Marge Celeste Belcher).

On peut aussi ajouter que les personnages masculins sont aussi très clichés: ils ne se lavent pas, ne range pas sans l’aide d’une femme, … Le prince lui n’est caractérisé que par sa beauté, le fait qu’il aime les femmes (du moins Blanche-neige) et il n’est présent presque que pour secourir la belle en détresse. On ne connaît même pas son nom, ni aucun trait de caractère…

Le film datant de 1937 on ne peut vraiment s’étonner de ça mais il est important de le noter puisque c’est quelque chose qui saute aux yeux aujourd’hui. Puisque mis à part ces clichés de genre, le film a plutôt bien vieillit et pourrait presque être qualifié d’intemporel. (C’est le principe des contes en même temps me direz-vous).

Son prince ou L’appel de l’âge adulte

Après avoir fait quelque recherche du côté des analyses psychologique et symbolique des personnages, j’ai pu lire plusieurs théories qui revenait souvent quant à l’interprétation du personnage du prince. En effet, il est souvent analysé comme un symbole de la mort ou sexualité (des prémisses de la sexualité en fait).

Vlcsnap-2013-06-14-18h15m15s199

Si vous voulez en savoir plus sur l’analyse psychologique et la place du féminisme dans blanche neige je vous conseil cet article

Personnellement, je préfère voir le prince comme un appel vers l’âge adulte. En effet, il vient la voire une première fois, alors que la princesse est encore au château. Mais elle le fuit, ne semble pas prête à le suivre. Pourtant tout le reste du film elle parle de lui et du fait qu’elle aimerait le revoir. Pour moi cela veut dire que petite à petit, grâce à ce qu’elle a vécu et à ce qu’elle apprend en vivant avec les nains, loin du chateau, elle apprend à devenir autonome et adulte. Et enfin, lorsque le prince revient pour la sauvé, elle ressort grandit de cette expérience et est enfin prête à le suivre dans son chateau magique dans le ciel ! … Bon ok il pourrait très bien être la mort aussi du coup … Avec le baiser mortel et tout et tout ….

collage_fotor_bn5_fotor.jpgLe film est une grande réussite ! Autant au niveau économique qu’au niveau des critiques. Blanche Neige et les Sept Nains est nominé pour l’Oscar de la meilleure musique et Walt Disney reçoit un Oscar d’honneur, exceptionnellement formé de 8 statuettes, une grande et 7 petites, en hommage au film.  Les critiques se taisent dès la sortie du film, devant son triomphe. Le soir de la première, tout le monde est à la fois émerveillés et enchantés. Ce qui est exceptionnelle, d’autant plus qu’un long-métrage d’animation est une première pour l’époque.
Et au niveau mondial, la critique est unanime et le public est au rendez-vous. A Paris, le film reste à l’affiche 31 semaines !

Blanche-neige est un film intemporel et universelle ! Même si on ne l’a jamais vu en entier on en connaît tous l’histoire et les images. Malgré tout, il véhicule une image de la femme complètement dépassée et si ce film avait été fait à notre époque ont lui aurait reproché sont nombres de musiques ahurissant par rapport à la durée totale du film.

Collage_Fotor_BN4_Fotor.jpgIl y a déjà eu par le passé des ré-interprétation du conte des frères Grimm. En effet, la version de studios Disney n’est pas la seule et unique. On peut citer notamment: La blanche neige de Once Upon a Time, Blanche neige et le chasseur, dans Descendants, … Mais pour moi, si Blanche-neige se déroulait réellement à notre époque (et dans notre monde), ça ne finirait pas aussi bien que dans le dessin-annimé original.
je vous propose alors 5 éléments qui auraient pu faire finir le film plus tôt.

Possibilité 1: Détournement de mineur

Tandis que la méchante reine passe sa journée dans sa tour, Blanche-neige traîne sur le web en faisant le ménage. Le Prince drague Blanche-Neige sur Facebook, ils décident de se rencontrer dans un parc. Blanche-neige et mineur et le prince se fait arrêter par la police. Il ne pourra pas la sauver et la princesse mourra.
FIN

Possibilité 2: Tentative de meurtre

(Admettons que Blanche-Neige, croulant sous le travail donné par sa marâtre, n’ai pas le temps de traîner sur le net)
Chaque jour, la reine narcissique demande à son miroir magique qui est la plus belle femme du royaume. Un jour, l’objet  enchanté avoue que sa belle-fille devient, en grandissant, bien plus belle qu’elle. Prise d’une jalousie furieuse, elle ordonne au chasseur de tuer blanche-neige, il la dénonce à la police. La reine et arrêté et Blanche-neige monte sur le trône.
FIN

Possibilité 3: Sécurité moderne

(Admettons que le chasseur accepte l’offre pour faire fuir la princesse en douce)
Blanche-neige, perdue dans la forêt, fini par trouver la maison des 7 nains. Elle s’en approche et frappe à la porte. Comme personne ne répond elle tourne la poignée mais la porte est fermée et l’alarme se déclenche. La princesse fuit dans la foret et fini par mourir de faim.
FIN

Possibilité 4: Efficacité

(Admettons que les nains, naifs et habitants au beau milieu de nulle part, aient laissé la porte ouverte et n’aient pas fait installer d’alarme)
Blanche-neige rentre dans la chaumière. Elle fait, dans la nuit, la connaissance des nains, ces personnages très amicaux et accueillants. Le lendemain, en partant au travail ils la mettent en garde contre la ruse de la méchante reine. Seulement, au lieu de faire une pomme empoisonnée la méchante reine achète une arme et tue Blanche-Neige sans même lui adresser la parole. Elle meurt sur le coup, il n’y a plus rien à faire.
FIN

Possibilité 5: Couverture réseau

(Admettons que la reine, plutôt vieux jeux, ne fasse pas confiance aux armes à feu et préfère une solution plus originale et diabolique: une pomme empoisonnée)
Blanche-neige est plongé dans le coma. Les petits-hommes triste et désespérés décide de prévenir le prince pour qu’il vienne lui faire son dernier adieu. Seulement, le Prince n’aura jamais le texto des nains, parce que le réseau passe mal dans la forêt, il ne viendra jamais. Et qui irait se perdre dans ce coin si paumé, sans doute absent de google map ou waze ?! Blanche-neige meurt dans son cercueil de verre, sous le regard impuissant des nains. Le prince se mariera avec la belle au bois dormant.
FIN

Et toi que penses-tu du film original? Quel est celons-toi la possibilité la plus probable ? Et quel serait ton scénario alternatif et modernisé ?
Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s