The Greatest Showman, un hymne à la joie en demi-teinte

The_Greatest_Showman-900x400

Bon je sais j’arrive un peu en retard pour vous parler de ce film mais je ne l’ai vu que cette semaine au cinéma.
Je pense, d’ailleurs, qu’il aurait été dommage de le voir à la télévision étant donné que le but de ce film est d’en prendre pleins les yeux par la musique et les chorégraphies.

Collage_Fotor.jpg

Dans les années 1870, l’entrepreneur américain Phineas Taylor Barnum voit ses affaires se développer, notamment grâce aux freak shows. Il crée ensuite son propre cirque, le cirque Barnum.

Source

Collage_Fotor_Fotor.jpgJe suis assez mitigée par ce film… Pour ce qui est des personnages, tout d’abord… Bah je n’ai pas vraiment été convaincu. ils sont assez creux ou du moins pas assez creusés à mon goût… Je n’ai notamment vraiment pas aimé le personnage de Jenny Lind..  J’ai trouvé tout l’arc narratif autour de la chanteuse, très cliché, plus que niait et vraiment déjà vu. Étrangement qui m’a le plus déçut, c’est sa performance vocale. On nous l’a présente comme la meilleure chanteuse d’Opéra de l’Europe, on nous promet une performance magique. Et finalement, elle a une voix plus que classique (rien comparé à celle de la femme à barbe d’après moi) et pas une once de ressemblances avec une voix d’Opéra.
5a4a4ed72da5ad73df7efe4bLes paroles, de son unique chanson, sont niaise et sans intérêts  Et pour ce qui est de la « performance », il s’agit d’une femme seule sur une grande scène. C’est très décevant selon moi, car Jenny Lind était censé représenter la classe bourgeoise et la finesse. Le contraire du Freak show ! Et même si effectivement il y a beaucoup moins de « fioritures » scénique, cette chanson pop dépressive ne me convainc pas, pas de quoi faire se déplacer les foules. J’aurais beaucoup plus appréciée une vrai voix d’opéra pour trancher avec l’esprit pop-rock limite pop-punk du cirque.

Le scénario, lui, est également classique et facile. d’ailleurs, il repose finalement presque plus sur les histoires d’amour que sur l’histoire du cirque. Et c’est dommage parce qu’on les connais déjà. On se doute de la fin tout du long du film et on est peu surpris.
Pourtant, le film commençait très bien. L’enfance de Barnum est raconté de manière simple et bien rythmé. Ni trop longue, ni trop vite expédié, et surtout pleins de poésie, elle nous met tout de suite dans l’ambiance. Puis, lorsque que le père prononce « elle reviendra », le film devient évident et prévisible. Le côté poétique vire au niait et malheureusement il en devient presque agaçant. Tout comme le personnage de Barnum. Ne vous méprenez pas j’adore les films optimistes mais ici il est mal géré. Trop appuyer, il devient lourd et sonne faux lorsque le héros part en tournée et « perd » ses objectifs. Pourtant lors des chansons, il donne la pêche et transmet une réelle joie de vivre. C’est pour ça que même si elle est attendu, la fin du film fait vraiment plaisir. Le petit clin d’oeil au mode de transmission du cirque de génération en génération est vraiment sympa.

untitled.jpg

Les deux gros points très positifs de ce film sont la musique et l’image. Les musiques sont présentes tout du long du film, dès la première seconde jusqu’à la dernière. Et dès le début, on est très surpris. En effet, il est assez rare d’entendre du pop-rock dans un film se déroulant au 19ème siècles ! Mais passé la surprises on y prend vraiment goût, chaque chanson donne un rythme et une ambiance aux scènes. Et ce dynamisme et esprit d’innovation présent tout du long du film n’aurait pas eu le même impacts avec des musiques plus classiques.
Même si vous n’avez pas vu ce film je vous conseil vraiment d’aller télécharger la BO parce qu’elle en vaut vraiment le coup. (Par contre je vous conseil de ne pas regarder la bande-annonce en entier pour ne pas être spoiler)

 

Mais la réelle particularité du film, vous l’aurez compris, ne repose finalement pas tant sur le scénario et l’histoire du cirque mais sur les chansons et la bonne humeur véhiculée. La transmission de l’esprit du cirque: transmettre la joie de vivre, le rêve par le spectacle. Donc pour moi ce film fonctionne. J’ai passé un super moment et je suis sortie de la salle avec la banane et l’envie de chanter !

3

tumblr_p2bc6lFRd01whisb9o1_500

Et vous, qu’avez vous pensez de ce film ?

The Greatest Showman 2.jpg

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s